Publié par : lettresdemontreal | 14 juillet 2011

De Staline à Castro, « le même chien avec un collier différent ».

Il y a une phrase de Staline, à propos de l’humiliante question que les écrivains soviétiques lui formulaient, terrorisés par la censure et la répression : « comment doit-on écrire? » demandaient-ils. Staline leur dit : « écrivez la vérité[1] ». Les écrivains soviétiques qui ont vu dans ce « la » une « ma » cachée, survécurent, les naïfs ou courageux opposants tombèrent vite dans le goulag ou sur un poteau d’exécution. Fidel Castro, en 1961, praeceptrix imitantis, lors d’une réunion avec des intellectuels cubains à la Bibliothèque nationale de La Havane, aurait dit : « à l’intérieur de la révolution, tout; contre la révolutionrien » (Castro 1961). Cette phrase constitue depuis le leitmotiv ou le  « verset » préféré de toute la politique culturelle cubaine. Les intellectuels cubains qui ont interprété ces mots comme, « à l’intérieur du discours castriste, tout; contre le discours castristerien » n’auront pas manqué d’honneurs et de postes lucratifs, les autres, sont passés par les prisons, se trouvent en exil ou sont morts.

À propos de l’anniversaire funeste des « paroles aux intellectuels », Miguel Arencibia a écrit un article en espagnol qui mérite d’être lu.


[1]Boris Groys cite cette phrase de Staline, qui est assez connue dans le contexte russe, et de l’ancien Bloc de l’Est. Cette phrase avait été prononcée par Staline lors des rencontres avec les écrivains soviétiques, qui précédèrent le premier congrès de l’Union des écrivains de l’Ex-URSS en 1934. Il est symptomatique que quelques années plus tard, lors du pacte Molotov-Ribbentrop, signé le 23 août 1939, cette fois non pas des écrivains, mais des officiers de la propagande de l’armée rouge se soient posé la même question vis-à-vis du fascisme. La « réponse », cette fois indirecte, fut légendaire: « Агитацию и пропаганду против фашизма нельзя проводить, т.к. наше правительство не видит никаких разногласий с фашизмом ». (Il est interdit de mener de l’agitation ou de la propagande contre le fascisme, étant donné que notre gouvernement ne voit aucune contradiction avec le fascisme). (Rubzov 2009). Rubzov est docteur en sciences historiques, académicien de l’Académie des sciences militaires de la Russie et membre de l’Association internationale des historiens de la 2e guerre mondiale.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :